Un Premio Nobel alla Società Civile Tunisina, alla Democrazia, Al Dialogo

Un Prix Nobel  de la Paix à la société civile tunisienne, à ses organisations représentatives, à sa capacité de conquérir, de défendre et affirmer - avec le dialogue - la démocratie pluraliste .   Un Prix Nobel  de la Paix à la société civile tunisienne, à ses organisations représentatives, à sa capacité de conquérir, de défendre et affirmer - avec le dialogue - la démocratie pluraliste . Nous sommes fiers et heureux pour l'attribution du Prix Nobel de la Paix à la société civile tunisienne représentée par le Quatuor, créé en été 2013 et composé de quatre organisations (Syndacat UGTT, Confédération des industriels Utica, Ligue des droits humains Ltdh et Inoa, Ordre national des avocats) que, avec leur engagement "sur le sillage de révolution de la dignité", ont réussi à créer un processus politique pacifique quand le pays était au bord de la guerre civile. Le Prix merité reconnaît et affiche une donnée incontournable: seule l'engagement de la société civile et des associations représentatives de tout son tissu peut vaincre les tyrans,  construire et défendre la démocratie et avec elle le travail, la liberté et la dignité des personnes, partout dans le monde. Nous sommes fiers d'avoir connu et travaillé avec les associations qui ont reçu le Prix NOBEL et d'entretenir des relations excellentes avec eux et certains de leurs dirigeants et militants! Nous avons donné notre petite modeste contribution dès  le début de la "révolution de la dignité". Le 20 avril 2011 nous étions à Tunis, avec Stefano Rodotà, pour discuter - lors d'une réunion que nous avons aidé à construire - de la démocratie,  de la constitution, du travail, des droits et de la dignité. Et puis, au cours des Fora Sociaux Mondiaux 2013-2015, pendant les moments les plus difficiles et amères des assassinats politiques et pendant le chemin plein d'attentes et  un ensemble de tensions et peurs qui a conduit à l'élection de Assemblée constituante et aux dernières élections et à la consolidation de la voie démocratique, encore semée d'embûches. Et plus récemment, à Messine pour le 60ème anniversaire de la Conference qui a ouvert la voie aux Traités de Rome et à Milan avec la Fondation “Dialogues Sud-Nord Mediterranèe” sur l'aide aux communautés rurales. Ce Prix Nobel nous encourage à poursuivre avec plus de force et d’enthousiasme ensemble avec tous ceux, associations, forces politiques démocratiques et personnes, qui croient dans l’importance de la reprise d'un rapport pacifique et égale entre tous les peuples du bassin méditerranéen, dans la difficile mais passionnante tâche de construction d’une communauté et une citoyenneté méditerranéennes. Le prochain événement auquel nous tr­availlons sera à Tunis pour discuter de la politique de l'UE vers la Médit­erranée 20 ans après le Partenariat de Barcelone, débattre et présenter le proje­t de "L’OLIVIER. AGORA­ 'MÉDITERRANÉEN ". Mimmo Rizzuti ( Président du Forum italo-tunisien  pour la citoyenneté méditerranéenne) Pier Virgilio Dastoli (Président CIME ) Piazza della Libertà 13 00192 Roma tel : +39 0636001705 fax: +39 06 87755731 email: Questo indirizzo email è protetto dagli spambots. È necessario abilitare JavaScript per vederlo.             Questo indirizzo email è protetto dagli spambots. È necessario abilitare JavaScript per vederlo.  

Aggiungi commento


Codice di sicurezza
Aggiorna