FSM TUNIS 2015-FORUM ITALO TUNISINO PER LA CITTADINANZA MEDITERRANEA LE ATTTIVITA' AL fsm

  FSM TUNIS 2015  Espace: Alternative Méditerranéenne   FORUM ITALO TUNISINO PER LA CITTADINANZA MEDITERRANEA ; AL TRAMENTE, ARCI, CIME (Conseil Italien Mouvement Européen) FIOM, RACMI (Réseaux Associations Communauté Marocaine en  Italie) SEM (gauche euro-méditerranéenne) TRANSFORM ITALIA, Union des Associations marocaines en Ligurie : Les activités dans le FSM de Tunis –Mars 2015-   UNE COMMUNAUTE' MEDITERRANNENNE ENTRE EUROPE, ASIE, AFRIQUE:   Objectif stratégique prioritaire pour les peuples et pour les gouvernements démocratiques de tous les Pays qui donnent sur la Méditerranée.   Un cercle de sociétés et de Pays où sont en vigueur le respect de la dignité des personnes, un système démocratique de gouvernement fondé sur les droits est le seul rempart capable d’arrêter les guerres, les peurs, la terreur et l’instabilité.     Guerre et terrorisme, crise économique, croissance de la pauvreté, menacent sur tout le bassin de la Méditerranée avec les différences qui s’imposent et les exceptions partielles. C’est justement pour cela, pour l’Europe et les pays des autres bords de la Méditerranée dans les conditions politico institutionnels qui le permettent, l’objectif prioritaire devient :Relancer une initiative de paix, de dialogue, de coopération, capable d’ouvrir des parcours d’inversion des tendances en cours; construire  un forum stable, vers  une communauté institutionnelle  dans toute la zone.  C’est dans cette direction que nos trois initiatives avancent au prochain FSM de Tunis.   La première:         DATE 26 MARS H 15.00  – 17,30  SALLE SE 2A Titre  Vers  une communauté méditerranéenne entre l'Europe-Asie-Afrique> dans le cataclysme qui se déroule dans le bassin méditerranéen à partir des territoires de l'ex-Empire ottoman au Moyen-Orient Objectif : un processus conduisant vers une Communauté qui rassemble les aspects des intérêts stratégiques partagés (énergie, environnement, eau, immigration, mobilité des femmes et des hommes, intégration économique et sociale, dimension des droits et renforcement de la démocratie) et un cadre institutionnel commun avec une Haute Autorité chargée de gouverner les intérêts stratégiques partagée, un Tribunal des droits, un Comité permanent des ministres et un « Sénat » élu au suffrage universel et direct. Ce processus sera fondé sur la logique de l’interdépendance allant au-delà de la culture du néo-colonialisme qui a caractérisé, dans des formes variées, les rapports entre l’Europe et la Méditerranée.   Dans cet esprit, il est important et urgent de développer une vision d’une prospérité différente de la région euro-méditerranéenne, en imaginant une nouvelle architecture politique  et institutionnelle permettant de sortir définitivement de la paralysie et des ambiguïtés des politiques actuelles de voisinage.     Coordinateur  Roberto Morea ( Transform Italia) Présentation de la problématique et du projet, par Pier Virgilio Dastoli (président Conseil  Italien  Mouvement Européen –CIME-Que reste t- il du Printemps arabe : dignité, égalité, le droit d’avoir droit. Les points cardinaux d’où il faut repartir  (ManoubiaBen Ghedahem Université Cartagine – Tunis que se passe t’il et pourquoi, dans les pays allant de la Méditerranée au sud-ouest, vers le Sahel pour la péninsule Arabique et le Moyen-Orient; (rédactrice en chef  de  Bad EL  Libano –SEM) Signification et première étape institutionnelle d'une communauté méditerranéenne : la culture, la démocratie, les droits, la citoyenneté. Erik Van Ermen (Belgique)  Labor Rights, démocratie( Stefano Maruca FIOM – Raffaella Bolini  ARCI) . Initiative Averroès un programme d'échanges culturels méditerranéens et la formation, principal antidote à la radicalisation et les affrontements de la civilisation et la religion Nedra Belkir (Forum Italo Tunisien) . Le rôle stratégique de la Tunisie post révolution et de l'Italie dans cette voie et processus (Parlementaires  européens , italiennes  et  tunisiennes)Débat Premières  interventions Riccardo Petrella (Professeur émérite de l’Université Catholique de Louvain (B), Président du IERPE (Institut Européen de Recherche sur la Politique de l’Eau ) Anna Maria Rivera (journaliste écrivain université Bari )  Tarek Chabouni (entrepreneur tunis) Yassine Belkassem (RACMI –Maroc –Italie) Les interventions des représentants des associations et des institutions,  d’Algérie, de France, d’Espagne, de Grèce, d’Egypte, d’Allemagne, de Tunisie sont prévues. Temps de la discussion  dans chaque activité: 10-15 Minutes pour les présentations ; 10 minutes interventions programmées et thématisées ;5 minutes pour les autres interventions.     La deuxième  date 27 Mars  h 8,30 – 11,00   SALLE SP 16     Titre :  Lutte contre la pauvreté  Pour une citoyenneté méditerranéenne.               Lutter contre les causes structurelles de l’appauvrissement. Coordinateur  Roberto Musacchio ( Altramente  Italia)  Objectif : Tout semble pousser vers un espace méditerranéen inégal, conflictuel, dégradé. Il faut penser dès maintenant à reconstruire, du local (les villages, les villes) au mondial (citoyenneté universelle plurielle) en passant par des espaces multiples de vie (Europe, Méditerranée…). L’atelier sera structuré en deux moments  comment combattre les processus créateurs d’inégalités et d’exclusion ; comment vivre localement le processus vers la citoyenneté méditerranéenne). Programme   La problématique de l’atelier, par Riccardo Petrella, Promoteur  de l’Initiative Internationale  DIP (Déclarons illégale la pauvreté) Une société mondiale en miettes. L’humanité en lutte contre  elle-même.     Intervention :  Quelle(s) citoyenneté(s) face aux inégalités et aux exclusions croissantes ? par Gazi Garairiri  juriste tunisienne?,  Quelle    °Méditerranée ?, par Piero Bevilacqua ( université Rome La Sapienza)   Débats et réponse des intervenants Propositions pour la citoyenneté méditerranéenne  par Anton Auer, (Ecolnet), Filippo Miraglia ( ARCI) Une Tunisienne, un/ una Marocain/e, un/ une algérien/ne, Enzo Scandurra ( Université Rome La Sapienza “ Habiter la Méditerranée” débat Francesco Piobbichi, Mediterranean    Hope, Lampedusa Graziella Mascia ( Altramente Italia) Erik Van Ermen Belgio Yassine Belkassem (RACMI Marocco-Italia)   Les interventions des représentants des associations et des institutions européennes, tunisiennes, algériennes, marocaines, espagnoles, grecques, françaises, italiennes, égyptiennes, libanaises sont prévues.   Conclusions et propositions pour la suite (notamment dans le                             cadre de la DIP et du forum euro-méditerranéen)   le Troisième jour 27 Mars    h11,30-14 SALLE  SP 17     demande de déplacement  h 15,00 – 17,30 ?  si le déplacement est accordé vous en serez immédiatement informés  Titre. Construire une communauté méditerranéenne. Partir de l'eau et de l'agriculture. Le projet OASI. ( agglutinat avec valorisation du savoir-faire oasien pour la survie des oasis) Coordinateur Mimmo Rizzuti ( Forum Italo Tunisino- SEM)   Objectif. Jeter les bases de connaissance et stratégiques pour re-penser la Méditerranée en tant qu'espace économique, environnemental et socio-culturel propice à la conception et mise en œuvre d'un forum permanent  interrégional centré sur le développement prioritaire d'une agriculture alternative (biologique, paysanne et familiale) et d'une politique de l''eau comme base d'un gouvernement  durable et participatif du territoire et de la mer à l'échelle de la Méditerranée.   Programme   Présentation de la problématique et du projet, par Riccardo Petrella  (IERPE/DIP)   Les instruments: le forum permanent interrégional "l'Uliveto". La politique, l'économie et l'écologie main dans la main, par Anton Auer (Ecolnet)   Interventions d'un ???et d'un agronome  tunisiens spécialisé dans le domaine de l'eau :  Nourreddine Tarauni( Association Taisir  Citoyenneté & développement) économiste agraire  tunisien Mahijoub Raouf Mohamed agronome tunisien…… Tonino Perna( président SEM – prof. Université Messina) Coopération, libre circulation, autre économie)  Rosario Lembo (UBC) Piero Bevilacqua  prof UN. Rome Sapienza (Agriculture, vie, changement) Leila Ghanem (rédactrice en chef  de  Bad EL  Libano –SEM) EricVan Ermen ( Belgique) Gianfranco Laccone (Ministère  politiques Agricoles et Alimentaires–Italie) Yassine Belkassem (RACMI –Maroc –Italie) Les interventions des représentants des associations et des institutions d’Algérie, de France, d’Espagne, de Grèce, d’Egypte et d’Allemagne sont prévues. Conclusions. Vers la réalisation du projet. Les prochaines étapes., par Riccardo Petrella  WWW.forum italo tunisino per la cittadinanza mediterranea.com           

Aggiungi commento


Codice di sicurezza
Aggiorna